bienfaits sport en entreprise abc

BIENFAITS & AVANTAGES DU SPORT EN ENTREPRISE

UN CERCLE VERTUEUX POUR UNE MEILLEURE COMPÉTITIVITÉ

AVANTAGES ET BIENFAITS DU SPORT EN ENTREPRISE

Aujourd’hui le monde de l’entreprise demande à ce que les sociétés soient de plus en plus compétitives. De nombreuses études dont celle du Comité National Olympique Sportif Français (CNOSF) en partenariat avec le MEDEF, montre que l’impact du sport en entreprise et du bien-être en général, se révèlent être très positifs pour l’entreprise dans sa globalité (employés et employeurs). Par ailleurs, de nouveaux outils de management encouragent les entreprises à prendre le virage culturel qui consiste à donner plus de reconnaissance aux employés en les responsabilisant et en les rendant davantage acteur de leurs actions dans l’entreprise. Cette évolution culturelle est lente mais réelle, aujourd’hui 87% des gérants connaissent les bienfaits du sport en entreprise mais seulement 18% l’ont intégré dans leur structure.

L’objectif de cet article va être de présenter les avantages et les bienfaits du sport en entreprise pour les salariés et les employeurs. Nous tenterons d’être le plus exhaustif possible afin de permettre au lecteur de bien comprendre les enjeux et les répercussions positives de cette activité pour l’entreprise.

bienfait sport entreprise

 


Pourquoi faire du sport dans son entreprise quand on est salarié ? :

  • Sur le plan collectif, le sport solidifie l’esprit d’équipe et l’entraide entre les participants. Chaque situation de groupe permet aux salariés de partager un même objectif dans une activité complètement extérieure au travail. La réussite collective permet également de souder un groupe. Ce phénomène doit faciliter la sensation d’appartenance à un équipe pour l’employé. Le sport a donc des vertus de cohésion entre les différents membres de la société.
  • Individuellement, les activités physiques et sportives favorisent le dépassement de soi (génère de la motivation) et font office de « défouloir ». Sortir de sa zone de confort et éliminer les toxines doit aider les salariés à prendre du recul sur leur travail et ainsi mieux analyser et appréhender les enjeux de leur travail au quotidien. Prendre du recul permet d’améliorer son efficience et par conséquent sa productivité.
  • Le sport permet également de lutter efficacement contre le stress et les rythmes parfois effrénés dans lesquels les salariés se retrouvent. Les activités de relaxation ou au contraire de sollicitation cardio-respiratoire intenses doivent faciliter ce phénomène.
  • Sur le plan psychologique, le sport demande constamment de prendre des décisions individuelles et de renforcer la confiance en soi du pratiquant. La réussite sportive individuelle et collective redonne de la confiance mais également de la sérénité pour appréhender les nouveaux challenges et les difficultés du travail. Encore une fois, être confiant et serein contribue à une meilleure productivité de l’employé.
  • Le sport en entreprise va également permettre aux salariés de faire des économies. En effet, une étude récente du CNOSF met en avant, qu’un salarié qui pratique une activité physique et sportive de façon régulière diminue de 6% ses dépenses de santé sur une année.

Il est donc important de souligner que le sport au travail facilite grandement le bien-être global du salarié. L’activité sportive va accompagner l’employé à faire face aux difficultés de son travail notamment en lui apportant davantage de sérénité et de confiance en lui. Il va également contribuer à l’intégrer plus facilement au sein de l’équipe dans laquelle il évolue.

En définitive, faire du sport de façon régulière contribue à une bonne santé physique et morale des employés et permet également de faire quelques économies de santé.

 


Sport en entreprise : un cercle vertueux pour l’employeur

  • Comme nous l’avons vu dans la partie destinée aux salariés, le sport défoule et aide le salarié à ne pas penser à son travail au sein même de l’entreprise. Le sport est un moment ou le salarié se recentre sur lui-même et prend du plaisir pendant ses heures de travail. Par conséquent, encourager ses salariés à faire du sport permet à l’employeur d’obtenir plus de concentration et de plaisir à travailler de la part de ses équipes. Ce plaisir doit logiquement se transformer par une meilleure productivité (jusqu’à 8% sur l’étude effectuée de 2015 à 2017 par le CNOSF) et une baisse de l’absentéisme.
  • Un management intégrant la pratique d’une activité physique au travail permet de lutter efficacement contre l’absentéisme. En 2008, 8,4 millions de journées de travail ont été perdues pour absence ou arrêt de travail, ce qui représente 787 millions d’euros indemnisés par les cotisations des entreprises pour les actifs du régime général.
    Comme vu précédemment, le sport contribue à une bonne santé morale et physique, les participants prennent davantage de plaisir à aller travailler et leur santé physique leur permet de tomber moins malade. L’employeur peut donc davantage compter sur la présence de ses employés et ainsi diminuer les couts de l’entreprise en matière de santé mais également en matière de temps de réorganisation.
  • Le bien-être en entreprise protège l’entreprise du turnover et facilite la fidélisation des équipes. Le sport permettant une meilleure qualité de vie au travail, il favorisera le développement et l’engagement des employés. Vu de l’extérieur, la politique de bien-être de l’entreprise sera un facteur important pour recruter de nouveaux talents.

 


Ce qu’il faut retenir :

Pour conclure, pratiquer une APS de façon régulière  (activité physique et sportive)  au travail contribue grandement au développement et au sentiment d’appartenance à la structure pour le salarié. Le sport permet de se sentir bien dans son corps et dans tête et d’avoir un moment à soi pendant les heures de travail.

Pour l’employeur il s’agit bien d’un cercle vertueux : Intégrer le sport dans son entreprise va lui permettre d’obtenir des employés davantage motivés, productifs et surtout fidélisés. Des employés de ce fait moins absents et donc moins couteux en matière de dépenses de santé et de temps de réorganisation.

Mener une politique de bien-être et de reconnaissance du personnel de l’entreprise va également donner une image extérieure plus attirante pour recruter de nouveaux talents.

L’ensemble de ces facteurs va obligatoirement permettre une meilleure rentabilité et un retour sur investissement plus que gagnant pour l’entreprise (jusqu’à 14% d’amélioration de la rentabilité nette entre 2015 et 2017).

Malgré ces nombreux avantages et bienfaits, seulement 18% des entreprises au courant de ces retombées positives, l’intègre dans leur politique. En effet, quelques freins subsistent, notamment des locaux inadaptés, une méconnaissance des bienfaits ou des difficultés de mise en œuvre. Notons enfin que, 87% des dirigeants s’intéressent au bien-être au travail et que la demande d’information est de plus en plus importante.